Shane Blackout / Le fêtard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shane Blackout / Le fêtard

Message par Shane Blackout le Sam 2 Avr - 12:53


Bonjour, je m’appelle Shane Blackout


I- Carte du personnage


Nom: Blackout
Prénom: Shane
Age: 19 ans
Éléments: Eau

Armes:  Le fêtard possède une épée scie, un  couteau sur une chaîne et des aiguilles d’acuponcture.
Race: Vampire

Autre: Humain
 Thème musical:  Cliquez!




II- Personnalité et physique



JE SUIS CE QUE JE SUIS ...

Shane Blackout est un jeune homme adorant faire la fête. Il n’aime pas se battre. Il est très ouvert et bisexuelle. Shane Blackout est l’officier dans le clan ‘‘Suceurs-Professionnels’’, le plus grand nid de vampire de la villa des pauvres. Il possède une discothèque nommé le ‘‘Purgatoire’’ où il doit non seulement s’occupé du bâtiment, mais aussi joué les espions pour son frère Yan, le chef du clan. Il n’écoute aucun ordre et n’en fait qu’à sa tête. Il est assez difficile de lui parler puisqu’il devient facilement dans la lune. Il semble la grande majorité du temps ennuyer. Il ne se met que très rarement en colère. Il adore danser, boire de l’alcool ou du sang, se faire draguer et dormir dans le même lit que plusieurs personnes peu habillés. Shane s’en veut d’être vivant contrairement aux membres de sa famille.



Shane Blackout est un jeune homme à la peau extrêmement pâle mesurant presque deux mètres de haut. Ses cheveux sont noirs corbeaux tout comme ses ongles. Il possède des tatouages un peu partout. Celui sur son cou signifie; je ne peux vivre ni avec toi, ni sans toi. De plus, il a plusieurs piercings, un sur la lèvre, deux sur le coin de l’œil et pleins sur les oreilles. Ayant eu les yeux presque complètement arrachés durant la grande explosion, sa transformation en démon les as transformés. Il a maintenant le blanc des yeux noirs et ses iris bleus sont devenus rouge. Sa mutation génétique est que ses iris illumine rose lorsqu’il a envie de s’amuser. Étant gothique, il s’habille la grande majorité du temps en noir, mais il porte aussi un peu de blanc.
 
 
Armes :
 
Épée Scie -> http://img15.hostingpics.net/pics/908322arme1pescie.jpg
 
Couteau sur chaîne -> http://img15.hostingpics.net/pics/255797arme2Couteauaccrochunechane.jpg
 
Aiguilles d’acuponctures -> http://img15.hostingpics.net/pics/193667arme3acupunctureaiguilles.jpg
 



III- Il était une fois…



VOICI MON HISTOIRE ...

– Tu m’écoutes Shane? Demain matin, ton frère doit aller rencontrer votre oncle et il a besoin de toi! Spinifer veut vous parlez.
 
J’observais le déroulement de ma soirée. Dans ma discothèque, on ne s’ennuie jamais. Je suis assis au comptoir du barman, au milieu de la piste de danse. Je bois la boisson la plus forte de ma discothèque, c’est un mélange spécial. La boisson Soleil. 90% alcool et 5% sang O négatif. Mon bâtiment est plein à craquer. L’un tiers est des vampires et le reste des humains. J’accepte parfois les autres races, mais c’est assez rare. Je n’ai pas très confiance aux autres groupes. Dans le Purgatoire, il y a des danseurs et des danseuses dansant autour de poteaux, des vampires buvant à même le cou au près des murs, un attroupement dansant sur la piste de danse complètement pleine, un bar au milieu, des personnes fessant des cochonneries au deuxième étages, d’autres jouant au sous-sol et le troisième étage vide puisqu’il m’est réservé. Cet étage est en fait mon appartement. Le Purgatoire est mon bébé. Il ouvre de 10h du soir à 5h du matin. À minuit et à trois heures, des jets de sang installé à l’origine pour faire jaillir de l’eau sur le feu, mais modifié par mes soins, s’enclenchent. Une musique spécial joue dans ces moments (voir : https://www.youtube.com/watch?v=3kMTKVoLH8U ). Cette musique à un BPM très élevé ce qui fait en sorte de réveiller tout le monde à l’autre monde; celui du party. Dans ma discothèque, l’instinct primal peut prendre le dessus facilement.
 
Je me relevais sachant qu’il serait bientôt 3h. Je ne voulais pas manquer ça. J’adore prendre des bains de sang. J’étais en train de m’éloigner lorsqu’on m’attrapa par l’épaule. L’homme me retourna vers lui rouge de colère.
 
– Non, mais tu m’écoutes quand je te parle?! C’est important tu m’entends?! Espèce d’idiot! Comment mon frère a-t-il pu te nommer officier au lieu…
 
Je me libérais de lui sans écouter une seconde de plus. Tout en me dirigeant au milieu de la piste de danse en jouant des coudes, je fis signe à un de mes gardes du corps de jeter dehors celui qui m’avait traité d’idiot. Je ne voulais pas perdre du temps avec cela. Rendu au beau milieu de la piste de danse, je me mis à danser. Cinq humaines me sautèrent immédiatement dessus.
 
– Mords-moi mon beau… S’il-te-plait.
 
– Non. Moi en premier, j’en ai besoin maintenant!
 
– Il a besoin de mordre une vrai femme. Avec un sang en santé.
 
Je n’écoutais plus ces femmes en chaleur. Je les mordis chacune leur tour 30 secondes. Je repassais une seconde fois après avoir mordu les cinq. Je fis mon petit tour environ quinze fois avant que je ne juge qu’il fût temps d’arrêter. Je n’aimais pas arrêter. Je me remis à danser tout en me fessant caresser par ses femmes. Bien sûr, lorsqu’elles allaient trop loin, je les arrêtais, mais sinon… Presque tout pouvait se faire ici. Personne ne nous observait. Tous étaient obnubilés par leur proie ou par leur prédateur. Moi, je suis un prédateur. Je me mis à réciter les paroles françaises de la chanson que tous attendaient avec impatience.
 
<< Super, t'es trop utile, t'es vraiment un humain trop utile.
Super, t'es trop utile, t'es vraiment un humain trop utile.
Eh, tu vas m'énerver ? Me faire trembler de rage ? Humain.
Eh, tu vas m'énerver ? Me faire trembler de rage ? Humain.

Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser, la culpabilité ne disparaît jamais.
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser !
(Qui est tombé dans le piège de la rancune ?)
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser, la culpabilité ne disparaît jamais.
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser !

Est-ce que ta vie t'ennuie ? Est-ce que ta vie t'ennuie ? Humain.
Est-ce que ta vie t'ennuie ? Est-ce que ta vie t'ennuie ? Humain.
Eh, tu vas m'énerver ? Me faire trembler de rage ? Humain.
Eh, tu vas m'énerver ? Me faire trembler de rage ? Humain.

Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser, la culpabilité ne disparaît jamais.
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser !
(Qui est tombé dans le piège de la rancune ?)
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser, la culpabilité ne disparaît jamais.
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser !

Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, sous la juridiction des humains, ressentez l'angoisse des humains !
Eh eh, sous la juridiction des humains, vous serez toujours angoissés !
Ah, les humains...

La société souffre d'instabilité,
La maison blanche ne parviendra pas à sauver le futur.
C'est un avertissement pour le monde entier !

Il faut complètement réformer votre vie.

Super, t'es trop utile, t'es vraiment un humain trop utile.
Super, t'es trop utile, t'es vraiment un humain trop utile.
Eh, tu vas m'énerver ? Me faire trembler de rage ? Humain.
Eh, tu vas m'énerver ? Me faire trembler de rage ? Humain.

Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser, la culpabilité ne disparaît jamais.
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser !
(Qui est tombé dans le piège de la rancune ?)
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser, la culpabilité ne disparaît jamais.
Il se passe quoi ? Y a plein de raisons d'angoisser !

Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, c'est une hymne aux humains ! Vous fuyez l'amour, êtes-vous angoissés ?
Eh eh, sous la juridiction des humains, ressentez l'angoisse des humains !
Vous resterez sous la juridiction des humains, c'est dans votre nature de crier !
Humains perfides et remplis de préjugés, grosses merdes ! Bougez-vous, je me bats !

Je détruis mon ennemi naturel avec les crocs de la belle punition.
Ce pays ne peut pas changer à cause de son avarice typique.
Décrions leurs stupides théories de guerre !
Décrions leurs stupides théories de guerre !
Décrions leurs stupides théories de guerre !
Décrions leurs stupides théories de guerre !

Eh eh, con d'humain ! Ah, salaud d'humain !
Eh eh, con d'humain ! Ah, salaud d'humain !
Eh eh, con d'humain ! Ah, salaud d'humain !
Eh eh, con d'humain ! Ah, salaud d'humain !
Eh eh, con d'humain ! Ah, salaud d'humain !
Eh eh, con d'humain ! Ah, salaud d'humain !
Eh eh, con d'humain ! Ah, salaud d'humain !
Eh eh, con d'humain !

Il se passe quoi, les gens ?!
Il se passe quoi, les gens ?!
Il se passe quoi, les gens ?!
Il se passe quoi, les gens ?! >>
 
Puis, comme si je les avais appelés mentalement, les jets se mirent en marchent. C’était une pluie de sang. Des rires, des cris de joie, de grognement et des gémissements ; voilà ce qu’on entendait. J’ouvris grandement la gueule vers le haut tout en continuant de danser. C’était toujours peau contre peau, mais il y avait maintenant le sang. Le liquide divin. Pourquoi fallait-il qu’il soit si bon? C’était un feu d’artifice dans ma bouche, c’était comme si toute les meilleurs saveurs au monde avait été mélangés dans ma gueule pour former le plus succulent des ingrédients. L’ingrédient de la vie elle-même.
 
Je me réveillais, le lendemain, dans ma chambre. Sur mon lit, trois femmes autours de moi. Je ne me rappelais d’aucune d’elles. Ma tête me fessait un mal de chien. J’avais dû prendre trop d’alcool… J’étais rendu à combien déjà? J’avais pris huit gins tonics à 40% alcool et… une douzaine de boisson Soleil. Peut-être plus… Bon, j’avais peut-être abusé cette nuit. Les Créatiques supportent bien l’alcool, mais on a tout de même nos limites. Merde. Je me libérais des corps froid, mais encore en vie des demoiselles pour me traîner à ma cuisine. Il me faut des Tylenols. Je dois bien en avoir quelque part… J’ouvris le tiroir, fis le mot de passe à roulette du coffre-fort et me pris deux comprimés. C’est petites choses coûtent un bras aujourd’hui et en plus elles sont immondes pour un vampire. Cela goûte le sable, par chance, elles sont petites et je les avale d’un coup. Me retournant, j’aperçu une femme dormant sur la tapis du salon et deux hommes dans une position plus que suspecte.       Qu’avais-je fait hier? Je soupirais et sortis de chez moi. Les femmes de ménages s’en occuperont.
 
Une fois sorti, je fus aveuglé par le soleil. Je déteste le soleil. Je l’ai toujours détesté. La neige tombait sur mes épaules, mais je ne sentais pas la température. Par contre, je pouvais voir les flocons fondre à une grande vitesse. Je devais être brûlant. Effet secondaire de tout ce sang que j’avais assimilé. Demain, je devrais faire plus attention. Je me disais cela, mais… Je ne le fessais jamais. Où est-ce que je vais? Ma tête me fait encore mal! BORDEL! J’entrais dans une petite ruelle et me mis à frapper ma stupide boîte crânienne à répétition sur un mur de béton. Lorsque je m’arrêtais épuisé, j’avais passé au travers du mur et ma tête était tellement blessée que je ne sentais plus rien. Parfait. J’essuyais le sang avec mes doigts avant qu’il ne me pique les yeux et le but. Il y en avait trop. J’enlevais mon chandail et épongeais la blessure tout en marchant torse nu vers le magasin d’alcool. À mi-chemin, mon chandail était saturé. Je le tordais au-dessus de ma bouche et bu le liquide. Ma tête continuait de saigné abondamment. Stupide tête! Ma soif commençait à revenir. J’avais perdu trop de sang et mon corps voulait guérir. J’entrais dans le magasin d’alcool. Sans payer, j’ouvris une bouteille et m’aspergeait le front avec la moitié du liquide. Je serais les dents dû à la brûlure, mais je devais le faire. Je devais nettoyer la plaie. Je bus ensuite l’autre moitié du liquide. C’est là que j’aperçu le commis. Il me regardait avec de grands yeux.
 
– Quoi?
 
Ma voix sonnait étrange.
 
– J’ai dit : Est-ce que vous avez besoin d’aide? Vous saignez abondamment monsieur.
 
Je souris canines toutes sortis. M’approchant de lui, je lui donnais 500$.
 
– C’est… Trop monsieur.
 
– Non, je te paye aussi pour ça...
 
Je fonçais sur sa gorge violemment et me mis à boire rapidement. Je bougeais la tête pour agrandir les trous. Le liquide ne coulait pas assez vite à mon goût. Tout à coup, on m’éloigna de ma proie. Celle-ci s’écroula au sol. Je pouvais entendre son cœur battre faiblement. Je l’avais presque tué.
 
– J’avais demandé à vous voir tous les deux.
 
Spinifer me fessait face. Solide et abordant un sourire cruel, j’eus envie de le mordre. Il me tendit un mouchoir en tissu.
 
– Lave-toi et rentre ces canines tu veux? Qui t’a tabassé ainsi? On dirait qu’on t’a frappé à répétions sur la tête avec une massue. Tu es vraiment faible.
 
Je ne pris pas son mouchoir. Je lui crachais dessus. Au début, il ne réagit pas, puis il se passa une main sur le visage et se mit à rire.
 
– Tu appelles cela du courage? Moi, j’appelle ça de la stupidité.
 
Il claqua des doigts et un de ses larbins posté près de la porte sortit dehors. Il revint avec quelqu’un. Cette personne avait un sac sur la tête. Spinifer le lui enlevait. C’était mon frère, Yan.
 
– Vous allez me donner ma part du marcher les gamins où je vais vous tuer. Je ne joue pas, moi.
 
De quoi parlait-il?
 
– Laisse Shane tranquille! Il ne sait rien!
 
Spinifer sourit tout en se tournant vers lui.
 
– Tu te mets enfin à parler? Je t’ai donné un empire et tu ne me donne même pas le deux tiers de ce que tu gagnes. Idiot. Tu pensais réellement que je ne remarquerais rien? Tu es aussi pire que tes parents.
 
Nos parents c’était entre-tuer pour avoir le plus d’argent possible. Moi et Yan les détestions.
 
– Je sais que tu as menti. Nos parents n’ont jamais été avarice! Tu les as tués! C’est toi le plus gourmant dans toute cette histoire! Tu es un monstre! Tu n’aurais jamais dû…
 
Il ne put pas finir sa phrase. Mon oncle venait de lui couper le cou d’un simple coup de lame. Yan s’étouffa avec son propre sang avant de s’écrouler au sol. Je ne bougeais pas. Paralysé par la nouvelle que je venais d’apprendre et le fait que mon frère était mort. Spinifer se retourna vers moi.
 
– Tu es maintenant le chef de ton clan. Trahis-moi comme ton frère et tu mourras.
 
Dès qu’il fut sorti, je m’approchais de mon frère. Tranquillement. Il était vraiment mort.
 
– Il a raison, je suis faible. Désolé grand frère, j’aurais dû mourir à ta place. Cela aurait été une moins grande perte.
 
Je pris une bouteille d’alcool et la versait sur lui. Allant vers le comptoir du magasin, je trouvais des allumettes. Je pris le commis complètement K.O sur mon épaule et allumait le grand feu. Le vieux bâtiment partit rapidement en feu. Je laissais l’humain sur la terrasse du magasin en face et m’éloignais. J’avais maintenant un but dans la vie, mais je devais la jouer serré.
 
 



IV- Qui je suis réellement?



Initiale de ton nom: AT
Age: Entre 15 et 20 ans
Sexe: Femme
Où as-tu trouver le forum ?: Je l’ai créé
Idée de nouveauté? ?: En cours…
Es-tu enregistrer dans le répertoire de ta race: OUI
Double compte: OUI


Fiche codée par Umi sur Epicode.Ne pas retirez.
[/spoiler]

_________________
avatar
Shane Blackout

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2016

Caractéristiques
Race: Vampire
Élément: Eau
Arme: Épée scie / Couteau sur chaîne / Aiguilles

Voir le profil de l'utilisateur http://monde-creatique.superforum.fr/t102-shane-blackout-le-feta

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shane Blackout / Le fêtard

Message par Shane Blackout le Sam 9 Avr - 12:53

Prêt à valider.

_________________
avatar
Shane Blackout

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2016

Caractéristiques
Race: Vampire
Élément: Eau
Arme: Épée scie / Couteau sur chaîne / Aiguilles

Voir le profil de l'utilisateur http://monde-creatique.superforum.fr/t102-shane-blackout-le-feta

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shane Blackout / Le fêtard

Message par Carly Bluefire le Sam 9 Avr - 12:54

Validé!

_________________
avatar
Carly Bluefire
ADMIN
ADMIN

Messages : 482
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 27

Caractéristiques
Race: Métamorphe
Élément: Eau
Arme: Shurikens / Épée-fouet / Couteaux

Voir le profil de l'utilisateur http://monde-creatique.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shane Blackout / Le fêtard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum