Emily Adams - L'Enjouée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emily Adams - L'Enjouée

Message par Emily Adams le Mer 20 Juil - 20:55


Bonjour, je m’appelle Emily Adams


I- Carte du personnage


Nom: Adams
Prénom: Emily
Age: 25 ans
Éléments: Eau

Armes: Deux longs katana, gants rouges avec des plaques métalliques insérées dans leurs parois et 4 couteaux de jet.
Race: Métamorphe

Autre: Tigre à dents de sabre
Thème musical:  Cliquez!




II- Personnalité et physique



JE SUIS CE QUE JE SUIS ...

Emily est du genre très extravagant. Enthousiaste et optimiste, rien ne peut la rendre triste. Elle adore tout ce qui est rose et faire les boutiques avec son meilleur ami, Heath (à son plus grand détriment). Le seul hic dans sa vie, c'est de ne pas savoir ce qui est vraiment arrivé à ses parents décédés lorsqu'elle n'était qu'une petite fille. Tout ce dont elle se souvient de "l'accident", c'est qu'il y avait du feu partout. Étant une fille avec une bonne intelligence, elle avait souvent de bonnes notes à l'école, ce qui lui a valu une bonne dose d'intimidation et une solide blessure au genou. Mais, bizarrement, elle ne regrette absolument rien de tout ça, car si ses persécuteurs ne lui avait fait aucun mal, elle n'aurait jamais rencontré son meilleur ami, le frère qu'elle n'avait jamais eu, Heath Stark. Bien qu'extrêmement immature et exaspérant, Emily l'aime de tout son cœur et elle ne pourrait jamais vivre sans lui. Mais détrompez-vous: jamais elle n'a pensé à une relation amoureuse entre eux deux. Il est tout simplement son meilleur ami, ou le pilier qui l'a empêché de sombrer dans la tristesse lors de son arrivé à l'orphelinat. Bien qu'à première vu Emily à l'air d'une fille extrêmement fine et gentille, lorsqu'elle se bat, rien ne peut l'arrêter. Elle peut même devenir une vraie bête de combat et à ce moment, presque rien ne peut l'arrêter. Surtout lorsqu'elle se transforme en tigre à dent de sabre. Là, Émily n'éprouve aucune pitié contre ceux qui lui ont fait du mal à elle ou à ses proches.


Emily a de longs cheveux longs lui arrivant à la taille, de couleur de jais, avec une frange coupée au carré. Ses yeux sont d'un bleu très pâle, et sa peau est blême (un peu trop à son goût) car elle n'aime pas s'exposer au soleil. Emily est de taille moyenne et a des courbes bien prononcées. Victime d'une agression lors de son jeune âge, elle a héritée d'une grave blessure au genou gauche, l'obligeant à porter une prothèse. Emily porte pour la plupart du temps des jupes et des chandails roses, car elle est complètement accro à tout ce qui est féminin. Sa mutation génétique est que ses cheveux noirs prennent une teinte mauve foncé, les rendant brillants. Cela arrive lorsqu'elle est contrariée.

Ses armes:

Katana-> http://i35.servimg.com/u/f35/19/42/10/58/image310.jpg

Couteaux de jet-> http://i35.servimg.com/u/f35/19/42/10/58/image210.jpg



III- Il était une fois…



VOICI MON HISTOIRE ...

La tragédie

Je ne me rappelle pas grand chose de mes parents. Mais je sais que leur mort a marqué le début de ma vie de fille autonome à l'âge de 6 ans.

Tout ce que je suis capable de me rappeler, c'est que je pleurais, et que j'étais complètement terrifiée. Je me souviens des flammes, des flammes partout. De la fumée remplissait mes poumons, et j'étouffais. Et puis, plus rien. Je me suis réveillée dans un lit à l'hôpital, complètement seule. Une infirmière est venue me voir et m'a dit que ma famille était décédée et que je me retrouvais maintenant seule au monde.

Nous allons t'aider, m'ont-ils dit. Ouais, c'est ça. M'aider en me planquant dans un orphelinat en me disant que j'allais peut être pouvoir me remettre un jour de la mort de ma famille. Merci. C'est trop gentil.

C'est tous ce qui on fait pour moi. À mon arrivé à l'orphelinat, je me rappelle que j'avais mal. J'avais perdu ma famille, ma vie, et j'avais de la misère ne serait-ce qu'à bouger un doigt. Mais je me suis dit que ce n'est pas comme ça que mes parents voudraient que je sois; comme une morte-vivante qui ne fait rien d'autre que grommeler et manger. Alors, j'ai fait un effort pour sourire et reprendre ma vie.

Je me suis forcée à l'école, celle où on m'envoie depuis que je suis à l'orphelinat, afin d'avoir de bonnes notes et de me dire que mes parents seraient fiers de moi. J'ai essayé de me faire des amies - enfin, ça n'a pas vraiment marché au début, ces filles étaient drôlement superficielles pour leur âge. Au moins, comme nous étions un nombre impair de fille, j'avais une chambre et une salle de bain à moi seule, et ça, j'en étais heureuse. Car je ne vais pas vous le cachez, mais en m'endormant le soir, je ne pouvais empêcher les larmes de couler. Comme ils me manquaient... et je n'étais même pas foutue de me rappeler les circonstances de leur mort.

Et ça allait rester le plus grand regret pour le reste de ma vie.

Heath

Si quelqu'un m'aurait dit que j'allais rencontrer le gars le plus génial et qui serait mon meilleur ami à vie, je lui aurais ris au nez sans vergogne.

Et pourtant, c'est ce qui est arrivé.

J'avais 7 ans à l'époque. Je revenais de l'école, comme tous les enfants de l'orphelinat. On venait d'avoir notre note du dernier examen de math que nous avions fait, et j'avais eu la meilleure note de la classe. Ça en avait choqué plusieurs...

Au début, je ne les avais pas remarqués. Mais après plusieurs minutes de marche, je finis par entendre les trois garçons murmurés dans mon dos et ils semblaient en colère. Je me demandais qu'est ce qui avait bien pu les mettre dans un tel état, et, en pensant que ce serait peut-être moi, j'accélérai la cadence. Ils durent le remarquer, car un des trois m'interpella.

- Emilyyyyy! Où est ce que tu t'en vas comme ça? T'as vu le gros méchant loup? T’as peur qu’il te bouffe? C’est sûr qu’à la grandeur que t’a, il y a pas grand-chose à manger!


Ils éclatèrent de rire, tandis que mon cœur explosa de panique. Je penchai la tête en avant, les épaules remontés, espérant que de cette façon ils me laisseraient partir. On dirait que ma réaction, au contraire, les encouragea.

- Hey! Mais attends nous!


J'entendis le meneur murmurer aux autres d'aller m'attraper. Je commençai à courir, en proie à une frayeur atroce.

Malheureusement, je n'étais pas la meilleure en éducation physique. Les deux garçons me rattrapèrent et m'attrapèrent chacun un un bras. Je me débattais comme une forcenée, mais les deux garçons étaient beaucoup plus forts que moi. Un sanglot s'échappa de ma gorge.

- On est moins fière comme ça, hein?


Je continuai de me débattre, et alors il décida de m'envoyer un crochet au visage. Ma vision devint trouble, mais je ne perdis pas connaissance. Je décidai alors de parler.

- Non mais lâchez-moi!


Étonnamment, j'avais crié férocement, quasiment en grognant. Je sentais la colère bouillir en moi, une colère que je ne m'en croyais pas capable jusque-là. Je continuai de me secouer dans tous les sens, en espérant qu'ils finissent par me lâcher ne serait-ce que par accident. Mais ça n'arriva pas. Le garçon fronça alors les sourcils.

- Arrêtes de bouger comme ça! Il va falloir que je t'immobilise...


Et soudain, il abattit son pied sur le côté de mon genou de manière à ce qu'il rentre vers l'intérieur, formant un angle drôlement anormal. On entendit un petit "cloc!" qui disait que mon genou se déboîtait. Et lorsque mon articulation toucha le sol, il frappa fortement une roche, rajoutant une douleur par-dessus la douleur initiale. Je ne pus retenir un cri et des larmes commencèrent à couler.

- Arrêtez, je vous en supplie... Ça fait trop mal...


Il éclata de rire.

- T'as l'air pas mal moins intelligente comme ça, avec la jambe qui pendouille. Haha!


Il prit alors en assurance et me donna un coup de poing dans le ventre, encore un et encore un autre... Je sentis une chaleur intense accompagnée de la douleur se répandre dans mon ventre, comme si quelque chose avait explosé.

Mais ce que ça pouvait faire mal!

– Tu vas arrêter d’avoir d’aussi bonnes notes maintenant, c’est moi le plus intelligent de l’école. Je n’ai pas envie de perdre mon titre à cause d’une morveuse dans ton genre et…

– Dan derrière toi!


Et c'est alors qu'il arriva, mon sauveur, mon ange gardien: Heath.

Ok, sur le coup, il n'avait rien d'un ange. Les cheveux en bataille et ses vêtements mis tout de travers, il avait plutôt l'air d'un singe qui avait essayé de s'habiller tout seul. Mais j'avais sentis, seulement en regardant ses yeux, qu'il avait un grand cœur et qu'il ne laisserait pas Dan s'en sortir sans une égratignure pour ce qu'il m'avait fait.

Si je n'aurais pas été si blessée, j'aurais crié et dansé de soulagement. A la place, je grimaçai un sourire à travers mes larmes de douleur.

– Qu’est-ce que tu f*u là morveux?! Pourquoi tu souris comme ça?! Tes en manque d’action?! Dégage, t’as rien as faire ici. On va te tuer sinon.

– Je suis là parce que tu t’en prends à l’une de mes camarades le cure-dent. Préparez-vous à recevoir la correction de votre vie!

– Non, mais tu t’es vue? Minus, seul contre trois et aucune arme…


En voyant Heath abattre son poing sur mon ravisseur, je sus que j'étais en sécurité. Il allait me protéger. Alors, je me permis de perdre connaissance.

La dent

Je me regardais dans le miroir, la mine boudeuse. J'avais relevé mon t-shirt, dévoilant ma cicatrice qui me barrait le milieu du ventre à la verticale, longue d’environ quatre centimètres. Ça faisait maintenant trois ans que je m'étais faite attaqué par Dan et sa bande, et j'en sentais encore les séquelles. Ses coups m'avaient éclaté la rate, alors je vous avoue que c'était difficile à oublier. Donc, plus de rate pour Emily et une satanée prothèse pour son genou! Une chance qu'Heath était là. Il m'avait aidé à passer à travers ce moment difficile et m'avait même aidé à décorer ma prothèse avec du rose. On était inséparable depuis.

Parlant de lui, il martela la porte de ses poings.

- Emily! Ça va faire une heure que t'es là-dedans et j'ai envie de pisser! Grouille!

- Oui, oui, je sors! Pas obligé de me crier dessus!


J'avais pris un ton fâché, mais il en était rien. J'aimais bien le faire attendre pour l'énerver.

Je baissai mon chandail et rajustai ma jupe. Je passai un dernier coup de peigne dans mes cheveux avant d'ouvrir la porte de la salle de bain et sortir.

- Voilà, j'ai terminé, pas la peine d'en faire tout un drame.


Heath rentra en marmonnant quelque chose qui ressemblait à "les filles" et "comprendrai jamais".

Comme j'étais seule dans ma chambre, Heath venait y passer la plupart de son temps. Bien que j'aimais sa compagnie, il avait le don de me tomber sur les nerfs lorsqu'il mettait ma chambre en désordre. Comme en ce moment, où je dus fouiller pendant plusieurs minutes à travers ses vêtements et ses choses pour que je trouve enfin mon veston bleu marin. Je soupirai. Ce qu'il pouvait être bordélique!

Heath finit par sortir de la salle de bain et, dix minutes plus tard, on se trouvait à bord de l'autobus scolaire en direction du musée d'histoire naturelle.

J'étais vraiment excitée par cette sortie. Nous allions voir des trucs vieux comme le monde! Des trucs que normalement on voyait qu'en photographie! Je ne pouvais pas être plus enthousiaste à l'idée de cette sortie.

Le début de la visite du musée fut vraiment très instructif et amusante. Des blagues de Heath par si, des momies par là... C'était vraiment génial. Jusqu'au moment où ce gars, Dan, décida de s'en mêler et de m'amener à l'écart du groupe.

Alors que je regardais la statue d'un mammouth, il vint m'aborder.

-Hey, Emily... Est-ce que je pourrais te parler deux secondes? Euh... En privée?


Croyant qu'il regrettait enfin ce qu'il m'avait fait et voulait se faire pardonner, j'acquiesçais de bon cœur et le suivi.

Je marchais en avant de lui, de manière à ce qu'il soit dos à moi. Mais à quoi je pensais!?

- Alors?
dis-je, Tu souhaites enfin me demander par...

Je m'étais retournée et la surprise en voyant Dan me menacer avec une dent plus vieille que son arrière-arrière-grand-père m'empêcha de terminer ma phrase. Les yeux de Dan pétillèrent de colère.

- J'en ai assez que tu sois meilleure que moi. Assez que t'ailles plus d'amis que moi, plus de... de n'importe quoi! Je vais te faire mal. Tellement mal que personne ne voudra plus t'approcher de peur que le même sort lui arrive. Tu vas voir. Je vais gagner cette fois!


Je commençai à paniquer. Mon pire cauchemar arrivait. Pas encore cette souffrance, par pitié!

Et alors que Dan allait planter la dent longue d'environ 10 centimètres dans ma gorge, je réagis instinctivement et rapidement. Ma main attrapa son poignet qui me menaçait et, d'un coup, le lui tordus férocement jusqu'à ce qu'on attende son os craqué sous mon emprise. Il lâcha un cris de douleur en lâchant la dent.

- Tu vas arrêter de me menacer, compris?
murmurais-je de colère, T'as déjà assez bousiller ma vie comme ça il y a trois ans, alors tu vas arrêter.

Une larme coula sur sa joue lorsqu'il hocha vigoureusement la tête en signe d'affirmation.

Je lui lâchai la main en le poussant vers l'avant. Une bouffée de fierté monta en moi lorsqu'il partit en courant, me jetant des regards effrayés par-dessus son épaule. Je ramassai la dent qui se trouvait à mes pieds.

Je l'examinai en caressant ses parois de mes doigts. Ça ressemblait à une défense, ou quelque chose dans le genre... Mais une chose est sûre: cette dent était fascinante.

Malheureusement, je ne pouvais pas la garder. Elle appartenait au musée, et la conserver équivaudrait à un vol, ce qui veut dire que je finirais en prison...

À cette pensée, je blêmis. Je devais absolument aller la remettre à sa place.

Au moment où je faisais mon premier pas en gage de ma bonne résolution, le message passa à l'intercom:

- Avis à tous les enfants de l'école Saint-Louis, veuillez-vous diriger vers la sortie du musée pour prendre votre autobus. Je répète...


Ah non. Ah, non non non...

Je n'avais pas le choix. Je devais partir et rejoindre le groupe, aussi non on me cherchera et on me trouvera avec un artefact volé dans les mains. Ah non... Pourquoi fallait-il que ça arrive à moi!?

Le cœur battant, je fourrai la dent dans la poche de ma veste en espérant que personne n'y verrait rien.

Je rejoignis mon groupe sans encombre, et on embarqua tous dans le bus. Heath me demanda où j'étais passé, mais j'y réponds distraitement que j'étais partie au toilette pour m'arranger un peu les cheveux. Je devais trouver une solution pour que personne ne trouve jamais la dent, la seule preuve direct de mon vol atroce.

J'eus une idée.

En arrivant à l'orphelinat, je percerai un trou sur le haut de la dent afin que je puisse y passer un cordon. Ensuite, je n'aurai qu'à me le passer autour du cou et dire aux autres que ce n'était qu'un porte-bonheur. Voilà.

C'est ce que je fis. La dent ne m'a plus jamais quitté depuis.

La fin du monde... ou pas tant que ça.

Cette journée-là, je courrais avec mon équipe habituelle qui était constituée d'Heath, son ami Hirosuke et plusieurs autres personnes de l'orphelinat. On faisait du jogging au bord de l'eau, ce qui permettait au crocodile domestique d'Heath, Draco, de nous suivre en toute tranquillité.

Draco était un crocodile blanc qui a été rejeté par sa bande à cause de sa différence. L'ayant pris par pitié, mon meilleur ami l'a amené dans ma baignoire et l'a élevé comme son propre enfant, bien caché dans ma chambre. Ces deux-là ne se quittaient plus.

Comme moi et ma dent. J'en avais parlé à personne, même pas à Heath. Je lui faisais confiance, mais si je lui en aurais parlé, j'aurais dû raconter également comment elle s'était trouvé en ma possession - c'est-à-dire à cause de Dan, et il aurait pété les plombs. Ça aurait manqué de subtilité.

J'avais découvert que cette dent avait appartenu à un tigre à dent de sabre. Elle était devenue mon talisman et elle avait quelque chose de rassurant pour moi. Elle était le symbole que j'avais été capable de me défendre face à Dan, et que j'étais plus forte que je ne le pensais.

Donc, ce que je disais, c'est que cette journée où toute ma vie à changer, je courrais avec mon équipe sous un soleil de plomb. Comme toujours, j'avais ma dent d'enfilée autour du cou. Mais, tout à coup, une énorme détonation se fit entendre et la terre se mit à trembler. Des arbres tombaient, tout comme moi qui perdait l'équilibre. Je crus que c'était la fin du monde.

Et alors arriva la douleur. Elle était tellement forte, plus que je ne l’avais jamais connue. On aurait dit que mes cellules bouillaient et se déformaient. C'était hallucinant. Je portai la main ma poitrine dans l'espoir de prendre ma dent dans le creux de ma paume pour me rassurer. Mais elle n'était plus là.

Puis, ce fut le noir complet.

Je me réveillais quelque temps après par une bonne gifle à la Heath. J'ouvrais les yeux en sursautant. Mais qu'est ce qui venait de ce passé!? C'était peut-être un rêve...

– Sa va?
me demanda mon meilleur ami.

– Heath,
dis-je, soulagée qu’il aille bien, Que s’est-il passé?

– Je ne sais pas exactement. Il y a eu une explosion, vous êtes tous tombés inconscients et Draco est allé à l’intérieur de moi.

– Quoi? Qu’est-ce que tu racontes? Je dois être en train de rêver…


Mais Heath était déjà partit vers Hirosuke.

Et voir la réaction de mon meilleur ami, il n'avait pas survécu.

Heath criait et secouait Hirosuke comme un diable. Lorsque je m'approchais, il pleurait. Sans dire un mot, je me mis au-dessus du mort et lui fit un massage cardiaque, y mettant le plus d'énergie que je pouvais. Mais il n'y avait rien à faire. Hirosuke était bel et bien mort.

Lorsque je me retournai pour annoncer la mauvaise nouvelle à Heath, il avait disparu. À la place se tenait Draco, le crocodile de mon ami.

– Draco? Qu’est-ce que… Heath? Je deviens cinglé…


Alors, je commençai à me sentir bizarre et une brume blanchâtre dansa devant mes yeux. Je rapetissais, mon nez s'allongeait et des griffes acérés poussaient où avait été une autre fois mes ongles. Je m'étais transformée en tigre à dent de sabre. Je compris alors que Draco était en réalité... Heath.

Quelque chose que je ne compris pas se produisit. Hirosuke revenait à la vie.

Il prit une grande respiration avant de cracher du sang sur le sol. Il se leva ensuite, comme si rien ne s’était passé et qu’il n’avait jamais été mort. Il examina chacun de nos camarades, et finit par murmurer:

– Tous sont encore en vie.


Je fus soulagé. Sans trop savoir comment, je repris ma forme humaine. À partir de ce moment, j'espérais que la vie ne deviendrait pas trop difficile. Le monde entier à venait de subir un lourd changement.

Quelque temps plus tard...

J'étais maintenant devenue une métamorphe.

C'est complètement dingue, vous ne trouvez pas?

J'avais l'habilité de ma changer en tigre à dent de sabre, et Heath peut se transformer en crocodile blanc. Plusieurs autres races ont également vues le jour, et presque tous les enfants de l'orphelinat ont dû se séparer à cause de leurs différences. Je trouvais ça triste, mais c'était pour notre propre sécurité. L'orphelinat avait été également détruit pendant l'explosion.

Heath et moi sommes donc partis ensemble de notre côté. Hirosuke a disparu, et mon meilleur ami s'est mis dans la tête de le retrouvée. Je dois vous avouer que je n'avais pas d'autre choix que de le suivre. Il avait de la misère à utiliser sa fourchette, je pouvais difficilement le laisser seul dans la nature. Il avait besoin de quelqu’un. Et puis, c’est mon meilleur ami.

Nous sommes donc partis à sa recherche.

Je vous le promets, ça va être tout qu'un périple!



IV- Qui je suis réellement?



Initiale de ton nom: JP
Age: Entre 15 et 20 ans.
Sexe: Femme
Où as-tu trouver le forum ?: Mes amis  Smile
Idée de nouveauté? ?: Je pense…
Es-tu enregistrer dans le répertoire de ta race: Oui
Double compte: Oui


Fiche codée par Umi sur Epicode.Ne pas retirez.
[/spoiler]

_________________
avatar
Emily Adams

Messages : 11
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 26

Caractéristiques
Race: Métamorphe
Élément: Eau
Arme: Deux longs katana, gants rouges avec des plaques métalliques insérées dans leurs parois et 4 couteaux de jet.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emily Adams - L'Enjouée

Message par Emily Adams le Mer 3 Aoû - 20:35

Je suis prête à valider! Very Happy

_________________
avatar
Emily Adams

Messages : 11
Date d'inscription : 15/02/2016
Age : 26

Caractéristiques
Race: Métamorphe
Élément: Eau
Arme: Deux longs katana, gants rouges avec des plaques métalliques insérées dans leurs parois et 4 couteaux de jet.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum